Comment faire cuire du chou romanesco ?

Avec sa couleur vert pomme et sa drôle de forme, le chou romanesco fait tourner des têtes dans les supermarchés. Pour le cuisiner et le mettre en valeur, il est hors de question de louper la question. Quels sont donc les meilleurs conseils pour réussir la cuisson de ce chou italien ?

Le chou romanesco se consomme-t-il cru ou cuit ?

Tout comme le chou-fleur, le chou romanesco peut bien évidemment se manger cru. Toutefois, si vous avez l’estomac assez fragile, ce « brocoli à pomme » peut causer des soucis de digestion étant donné qu’il est riche en soufre.

Comme mentionné dans les recettes inspirantes au Compact Cook, le chou romanesco se prépare comme le chou-fleur. Il convient de le nettoyer, le découper et le servir cru. N’hésitez pas à l’accompagner d’une sauce aux herbes et au yaourt ou d’une sauce au curry. Aussi, vous pouvez le savourer cuit, mais froid, en l’incorporant dans une salade par exemple.

Au four, à la poêle, à la vapeur, comment préparer le chou romanesco ?

Vous devez avant tout laver votre chou à l’eau. Utilisez un grand couteau de cuisine pour couper ses feuilles. Coupez ensuite les tiges des fleurettes en faisant parcourir le couteau le long du tronc. L’opération est à répéter jusqu’à atteindre le sommet du chou.

Vous avez le choix entre différents modes de cuisson. Si vous le préparez à la vapeur, mettez le cou romanesco dans une cocotte. Pour que celui-ci reste ferme, ne dépassez pas les 10 minutes sur le feu. Vous préférez le cuire à la casserole ? Il faudra alors plonger votre légume dans de l’eau bouillante. Selon la fermeté que vous désirez, cuisez entre 8 à 10 minutes.

Si vous optez pour la cuisson à la poêle, faites blanchir les fleurettes à la casserole pendant trois minutes. Il s’agit maintenant de bien l’égoutter et le cuire au wok ou à la poêle avec un peu d’huile d’olive ou de beurre. Préparé avec de l’ail, le chou romanesco est délicieux. Et pourquoi pas en quiche ou en gratin ? Pour ce faire, mieux vaut le précuire trois minutes à l’eau avant de l’ajouter au reste des ingrédients et de finir la cuisson au four.

Une petite astuce ? Conservez les feuilles et le tronc. En effet, vous pouvez en faire une purée, les incorporer dans une soupe ou encore les râper. Vous pouvez aussi cuisiner le tronc dans une poêlée en le coupant très finement pour qu’il dore dans le récipient.

Quelles recettes pour un chou romanesco ?

En feuilletant les livres de recettes italiennes, vous constaterez que le chou romanesco s’accorde idéalement avec les saveurs du sud de l’Europe telles que l’ail, le thym, l’huile d’olive, etc. On le savoure dans des poêlées de légumes de saison. Les gourmands l’apprécient également dans des quiches ou des tartes. En salade, ce chou s’accorde à une vinaigrette sucrée légèrement au miel. Rajoutez-y quelques amandes grillées et effilées et de la féta ou du fromage de chèvre. Enfin, c’est aussi un véritable délice avec les pâtes.

Pourquoi faut-il manger 6 fruits et légumes par jour ?
Comment profiter des bienfaits du thé vert ?