Comment aiguiser un couteau avec un fusil à aiguiser ?

Quand on n’est pas habitué et qu’on ne maîtrise pas les gestes, aiguiser un couteau n’est pas une tâche facile. Cette étape est indispensable pour le bon entretien du couteau et pour garder des lames tranchantes. Afin d’assurer la longévité des couteaux et aussi pour conserver tout leur tranchant, il est très important de les entretenir correctement. Cela nécessite un bon nettoyage et un affûtage régulier. 

Aiguiser un couteau, définition

Aiguiser un couteau, c’est l’action de restaurer l’efficacité de coupe de la lame. Il faut utiliser des outils pour aiguiser correctement le couteau est c’est vraiment essentiel. La pointe de fusil doit être moins longue que votre lame de couteau. Vos doigts doivent être derrière le bouclier du fusil pour éviter les blessures. Pour les couteaux occidentaux, la lame doit être placée sur le fusil à un angle d’environ 20°, mais pour les couteaux japonais, les angles doivent être plus aigu, 15° ou 10° sont préférés. À chaque lame ou outil, il est associé à une technique d’aiguisage. En fait, chaque lame a sa particularité et ses caractéristiques.

Les modèles de fusils à aiguiser

Sur le marché, il existe de nombreux modèles de fusils à aiguiser. Les Fusils en céramique sont faciles à manipuler. En plus d’être plus durs et moins abrasifs à l’usure que les fusils en diamant, ils peuvent également affûter les couteaux avec précision. Les fusils en diamant, son revêtement super dur assure une utilisation rapide et efficace. Étant donné que ces matériaux sont plus durs que l’acier, ils peuvent très bien affûter les couteaux. Les fusils en acier, c’est le modèle le plus courant, avec 3 variétés telles que les graines standards, les graines fines et les graines extra-fines. Le fusil en acier est particulièrement utile pour redonner à la lame son tranchant d’origine.

Aiguiser un couteau avec un fusil à aiguiser : comment faire ?

Il faut avoir le contact entre le couteau et le fusil. Il n’est pas nécessaire de frotter les deux au même moment. Passez le tranchant de la lame à travers la tête fusil à un angle d’environ 30°. Commencez par le bas de la lame et terminez par la pointe. La symétrie est maintenue en passant continuellement chaque côté de la lame à travers la tête du fusil. Avec le bon fusil en main, vous n’avez pas besoin de faire beaucoup de va-et-vient, quatre ou cinq coups suffisent pour redonner à la lame l’efficacité de coupe. Après aiguisage, n’oubliez pas de nettoyer la lame avec un chiffon et de l’eau pour éliminer les impuretés.

Quel est l’accessoire de cuisine indispensable pour faire ses conserves maison ?
Comment conserver ses aliments : verre ou plastique ?